Changement Horaires Sorties

Changement Horaires Sorties

A partir de vendredi 1 novembre l’heure des rendez-vous passe à 8H30 devant le club (1118 rue Yves Kermen – 92100 Boulogne-Billancourt) pour nos sorties.

Départ ensemble du 1er et 2ème groupe.

A bientôt sur les vélos !!

Les Bosses du 92 – Souvenir Fernand Leroy 2019

Les Bosses du 92 – Souvenir Fernand Leroy 2019

Dimanche 13 octobre l’ACBB organisait comme tous les ans sa randonnée. Trois parcours étaient proposés, 48km, 80 km et 108 km avec + de 1 300 m de dénivelé sur le dernier.

Les conditions météo étaient parfaites pour faire du vélo, 18° et un grand soleil.

Merci à tous les clubs participants, ainsi que les inscrits individuels et nous vous donnons rendez-vous l’an prochain le dimanche 11 octobre 2020 pour une nouvelle édition.

326 participants, 35 clubs et 62 individuels

Juste avant le contrôle ravitaillement situé à l’arrêt de bus dit « La Perruche » à la sortie de Châteaufort, nous avions placé notre photographe, voici l’ensemble des photos prises. Ci-joint le lien d’une petite vidéo réalisée par un participant « Vidéo »

Les Bosses du 92 – Souvenir Fernand Leroy

Les Bosses du 92 – Souvenir Fernand Leroy

Dimanche 13 ocotbre 2019 Les Bosses du 92 souvenir Fernand Leroy (parcours fléchés)

Départ de Boulogne (Complexe Jacques Anquetil, 1118 rue Yves Kermen 92100 Boulogne)

Départ de 7h30 à 9h00, vers 12h30 : remise des récompenses, clôture : 13h00 

Tarifs : Licenciés : 5€ / Non licenciés : 7€/ -18 ans licenciés gratuit/ -18 ans non licenciés : 4€

Contrôles et points de ravitaillement sur le parcours (à Chateaufort).

Vous trouverez ci dessous les parcours ou télécharger les gpx ici :

48 km  Petit parcours

80 km Moyen parcours

108 km Grand parcours

Renseignements : Lionel LEMOUR contact : president@acbbcyclo.com

A la découverte du CLM

A la découverte du CLM

Ce petit article sur une discipline qui s’éloigne de notre activité principale, le contre la montre.

Le premier constat parait simple, nous et notre vélo roulant seul et essayant d’être le plus rapide possible mais en réalité c’est une épreuve bien plus complexe.

Pour la grande majorité, le contre la montre est le défi ultime pour le cycliste qui se retrouve seul face à l’horloge, personne devant pour s’abriter et aucune excuse d’une mauvaise stratégie. Et en plus une douleur physique intense présente du début à la fin.

Mais que l’on réalise un record personnel ou une performance moyenne, lorsque l’on franchit la ligne et malgré la souffrance, on n’a qu’une envie : aller plus vite la prochaine fois.

Les chronos ont cette aura particulière et nous laisse avide de revanche.

Nous étions donc quatre à partir à l’assaut du championnat d’Ile de France CLM Ufolep à Gastins

Un parcours de 18 km roulant mais avec une fin de parcours casse pate, les 5 derniers étant une succession de petits toboggans.

Avec Benjamin nous arrivons tôt pour s’échauffer le mieux possible, nos 2 camarades s’élancent après nous, Cyrille ayant un pied à terre pas très loin profite de venir à vélo et ainsi être chaud, tandis que Clément vient avec une supportrice toute acquise à sa cause et un ami, il est ici pour découvrir cette discipline.

Benjamin départ dans 1 minute

Cyrille est arrivé et il en profite pour prendre quelques photos de nos départs.

1er départ 9h50 je vois Benjamin prendre un départ canon, il est très motivé, il a décidé de tout faire exploser, il a commencé par son home-traîner à domicile la veille.

30 secondes avant le départ pour Lionel

10h05 à mon tour de partir, et voilà un exercice que j’aime, tout de suite je suis à fond, 2 minutes d’effort, des douleurs dans les jambes et il faut tenir pendant une petite demi-heure. Je prends un bon départ ce qui me permet de revenir sur le coureur parti une minute avant moi, à mi-parcours il n’est plus qu’à une centaine de mètres, je décide de temporiser car la fin risque d’être dure. Plus que 5 kilomètres et la succession de petites montées fait mal, il faut tout donner, j’en profite pour doubler le coureur, il faut encore que je finisse le plus vite possible, les muscles me font mal mais je vois la ligne d’arrivée et je jette mes dernières forces.

Il est 11h nous sommes tous ensemble, nous faisons un petit débriefing de notre contre la montre.

Je recueille les sensations de chacun, d’abord Clément et Cyrille qui après avoir découvert le Mont Ventoux il y a un mois viennent de faire leur premier CLM

Clément : « refaire un clm pourquoi pas, mais j’ai aussi envie d’essayer une course en peloton, en tout cas j’ai donné tout ce que j’avais »

Cyrille : « c’était bien cool, pas super marrant de se faire doubler mais cet exercice doit faire progresser, je suis content de ma gestion de l’effort, j’améliore de 2 km/h mon meilleur temps. Occasionnellement j’en referais bien même si cela n’est pas mon domaine de prédilection »

Benjamin : « j’analyse toutes mes statistiques de puissance, de cardio et je me projette déjà dans le prochain CLM, Lionel il faudra que tu t’accroches à ton slip »

Nos 2 compagnons nous quittent, Benjamin et moi avons encore du pain sur la planche, nous nous sommes inscrits au clm en duo, notre départ est à 15h.

14h nous partons pour faire un tour de circuit tranquille, le vent s’est levé, il souffle fort, je me fais quelques frayeurs sur les prolongateurs, il faut se battre avec les roues profilées de 80 mm.

Malgré ma petite inquiétude liée au vent nous nous élançons à 15h pour le CLM en duo, je donne tout ce que j’ai, Benjamin n’y va pas non plus de main morte et je suis obligé de lui demander de prendre ses relais en appuyant un peu moins fort. Que c’est difficile avec ce vent, bientôt la fin et la succession de toboggans.

Mission accomplie nous avons fait un bon contre la montre, malgré les conditions météo nous avons amélioré notre temps d’une trentaine de seconde par rapport au matin.

Au vu des résultats nous avons quelques regrets car nous ne sommes qu’a 15 secondes du 1er temps alors qu’une voiture s’est mise en travers de notre route, mais ce sont les aléas de la compétition.

Nous avons passé une très bonne journée et nous avons hâte de recommencer.

CLM Duo avec Benjamin et Lionel
Le Mont Ventoux / juillet 2019

Le Mont Ventoux / juillet 2019

Vendredi 26 juillet 17h départ de Boulogne direction Malaucène comme objectif de grimper le Ventoux pour Cyrille, Clément et Lionel.

Après une petite nuit de sommeil, le programme de ce samedi un petit circuit de 67 km et 1 000 m de dénivelé pour se dégourdir les jambes et découvrir des paysages magnifiques, nous passons à Vaison la Romaine, puis Sablet et Suzette nous contournons les Dentelles de Montmirail et pour revenir sur Malaucène nous empruntons le col de Suzette et le col de la Chaîne.    

L’après-midi est consacré à la récupération pour attaquer le vrai défi de notre déplacement, le Ventoux.

Deuxième jour, après une rapide analyse des conditions météo, force est de constater que nous allons devoir reporter notre objectif car un vent à 70 km/h et des rafales à 120 km/h rendent la montée du Ventoux dangereuse et de plus au sommet température ressentie de -1°.

Heureusement nous sommes là pour 3 jours et nous ne repartirons pas sans avoir vu le sommet du Ventoux !

Nous partons donc pour faire un circuit d’environ 115 km et 1 750 m de dénivelé, direction Bédoin puis Flassan et Villes sur Auzon, nous passons par les magnifiques Gorges de la Nesque, une montée de 18 km avec une moyenne de 2%, après une petite pause pour admirer les gorges nous redescendons sur Sault, nous tournons autour du Mont Ventoux aujourd’hui, Col de l’homme Mort, passage à Ferrassières, à Montbrun les Bains, après une lutte contre le vent nous montons le col des aires, on redescends par le village de Brantes.

Dernière grosse difficulté du jour la montée juste à la sortie de Saint Léger du Ventoux 4 km à 4 % nous permet d’admirer le sommet du Ventoux par sa face nord, aller encore quelques bosses, 1 km à 8%, petite descente puis encore 2 km à 5 % et nous aurons fait le tour.

Nous rentrons bien fatigués par cette belle sortie rendue difficile par le vent. Le soir nous regardons les prévisions qui sont bonnes, grand soleil et vent 20-30 km/h, nous faisons le plein de pâtes pour notre sortie du lundi.

Lundi matin 3ème jour, nous avons décidé de partir à 7h, après un petit déjeuner léger car nous attaquons tout de suite la 1ère montée du Ventoux par Malaucène.

Pour Cyrille et Clément c’est une première ils ne connaissent par le Mont Ventoux et son sommet à 1 912 m.

21 km à 7,24 % de moyenne avec des passages à + de 11 %, cette première montée se passe très bien, notre objectif faire moins de 2 heures est atteint, après un rapide arrêt photo car il ne fait que 6° à 8h40. Nous redescendons tambour battant sur Sault 26 km de descente puis nous prenons la direction du col des Abeilles.

Les kilomètres passent et nous commençons à ressentir la fatigue des 2 jours précédents, nous arrivons au pied du Ventoux à Bédoin avec 90 km au compteur et 2 200 m de dénivelé, une petite pause pour faire le plein des bidons, il est 11 h et il fait chaud 30° la montée au sommet va être éprouvante 22 à km 7,15 % de moyenne.

Cela commence doucement pendant environ 6 km avec des pentes à pas plus de 6 % puis le virage de Saint Estève et les choses sérieuses commencent 9 km à 9,5 % de moyenne jusqu’au Chalet Reynard, après 1 petit kilomètre à 5 %, cela fait du bien, nous attaquons les 6 derniers kilomètres, la forêt a laissé place au désert, nous sommes sur la lune !

Nous avons une vue magnifique que nous avons largement le temps d’admirer.

12h45 je suis au sommet du Ventoux, je décide de redescendre pour aller à la rencontre de mes 2 coéquipiers du jour, je croise Cyrille qui m’indique être à la rupture, un peu plus bas arrive Clément, hop demi-tour et je finis avec lui jusqu’au sommet, lui aussi m’indique que c’est très dur.

Mission doublement accomplie nous sommes tous les trois au sommet pour la seconde fois de la journée. Félicitation à Cyrille et Clément !

Après une petite pause bien méritée après 110 km et 3 862 m de dénivelé il nous reste à redescendre sur Malaucène 21 km.

Nous nous élançons, la route est magnifique, quel plaisir, tout en restant prudent nous atteignons des vitesses de 80 km/h, après un petit passage au ralenti dû à la traversé d’un troupeau de mouton, nous repartons de plus belle et en quelques minutes nous arrivons à Malaucène.

Avec le sentiment du devoir accompli, nous voilà après une bonne douche, prêt à rentrer sur Boulogne Billancourt avec des souvenirs pleins la tête.

Nous avons fait sur 3 jours 310 km et 6 600 m de dénivelé

Compte rendu Les Bosses du 92 – Souvenir Fernand Leroy

Compte rendu Les Bosses du 92 – Souvenir Fernand Leroy

Dimanche 14 octobre

La météo s’annonçait mauvaise, elle fut magnifique avec une température à 8 heures digne d’un mois de juillet.
Les nouveaux parcours ont été très appréciés par la majorité des participants, avec des petites routes et beaucoup de bosses.
Les participants ont pu profité d’un ravitaillement copieux au contrôle et d’un sandwiche et une boisson à l’arrivée. Un tirage au sort avait eu lieu pour attribuer une vingtaine de lots.

Cette édition a regroupé 196 participants, les clubs les plus nombreux sont :
25 participants pour l’ACBB Triathlon
20 participants pour le Joyeux Cyclos Parisiens
19 participants pour le CCBB
18 participants pour le Vélo Club de Neuilly
18 participants pour l’ACBB Cyclisme
16 participants pour l’Amicale Cycliste Mont Valérien
11 participants pour le Levallois Sporting Club

Merci à tous

 

Villepreux 26 mai 2018

Villepreux 26 mai 2018

Ce matin nous avions rendez vous à 7h au club pour un départ à Villepreux, objectif faire l’épreuve sur le chemin des Andelys environ 140 km. Nous étions 3 courageux, Pierre, Benjamin et Lionel, tandis que Daniel se rendait à Villepreux en voiture pour participer à Villepreux les Andelys Villepreux un parcours d’environ 200 km.

Nous voila partis donc à 3 pour s’inscrire à Villepreux, il fait un temps superbe, déjà chaud et un peu de vent que nous avons favorable pour le début.

Nous progressons à bonne allure, au bout de 3 heures nous avons déjà un peu plus de 90 km, le parcours est très joli et les ravitaillements parfaits. Km 120 nous changeons de direction, vers l’est, les choses sérieuses commencent le vent est maintenant défavorable et il s’est renforcé, le retour va être plus difficile et il fait maintenant plus de 30°. Les pauses aux ravitaillements sont les bienvenues et notre petit groupe fonctionne à merveille, nous arrivons à Villepreux sans encombre.

Tout s’est très bien passé, nous sommes de retour à Boulogne vers 14h avec un peu plus de 180 km avec le sentiment du devoir accompli.

Maintenant place à quelques vidéos et photos

Week-end section Morvan 2017

Week-end section Morvan 2017

Jour 1:

Il est à peine plus de 7h quand nous prenons la route du Morvan pour deux jours de vélo dans la joie et la bonne humeur.

Le groupe est composé de douze cyclistes répartis en trois véhicules.

Nous arrivons à Château-Chinon en fin de matinée et après une petite collation préparée avec amour par notre président (petite salade de pâtes… recette spéciale président  J ), nous pouvons aller retirer les dossards.

C’est donc remonté à bloc que le groupe s’élance sur le parcours de ce premier jour. Au programme, 90km et 1700m de D+.

Après une bonne mise en jambe, les hostilités commencent dans une succession de petits rédars. Et oui le Morvan ne fait que monter/descendre. Il n’y a pas beaucoup de plat.

Arrive ensuite une portion de 14 km en montée par plusieurs étapes : 6km pour la montée Le Puits à 4%, 4.3 km pour Le Puits – Glux à 5% et pour finir le sommet local, le Haut Folin, 3.9km à 5%.

En fin de journée, retour sur Château-Chinon afin de se restaurer et dormir. La douche va faire du bien !!

En effet cette première journée a été sélective et des écarts sont déjà formés.

Pour visualiser le parcours voici une petite vidéo de présentation :

Jour 2 :

C’est en pleine forme que le groupe se réveil. Prêt à en découdre avec les 130 km et les 2400m de D+ de la journée.

Après un bon petit déjeuner, nous prenons la route vers l’ENFERT. Oui, oui, c’est une côte de 700m à 11% !!

Parfait pour le réveil musculaire 🙂

Vient ensuite un beau parcours vallonné qui va nous faire découvrir le sud du Morvan.

Nous allons ainsi border deux lacs et profiter de très beaux paysages. Le parcours est cependant éprouvant. La fin de la journée se fera au ralenti pour certains et à fond pour d’autres…

La journée se termine sur 5km de montée en direction de Château-Chinon ou nous attendent les DOUCHES et les véhicules.

Après une petite collation et quelques bières (il faut bien se désaltérer…) nous reprenons la route vers Paris et ses bouchons…

Pour visualiser le parcours voici une petite vidéo de présentation :

 

En conclusion, encore un bien beau week-end pour notre section et la découverte d’une bien belle région. Merci à l’organisation pour la qualité de l’accueil et du couchage ainsi qu’à Christian et Lionel pour l’organisation et la logistique.

Les photos du week-end :